Le minimalisme… C’est se priver de tout ? Réponse dans cet article.

Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais depuis quelque temps, je vogue sur le net de vidéo en vidéo, d’article en article… pour bien comprendre le concept du “minimalisme”.

Pourquoi j’en suis arrivée à me questionner sur le minimalisme?

Pour plusieurs raisons qui ne sont pourtant pas d’ordre financier

En 1992 (oui ça fait longtemps, je sais lol), j’avais décidé de partir pour six mois en Uruguay. Pays d’origine de ma mère.

Pour cela, j’ai vendu pratiquement tout ce que j’avais, en ne gardant que l’essentiel. Juste ce dont j’avais besoin pour vivre.

Ce qui m’a le plus “interpellée”, c’est qu’à cette époque j’avais découvert que vivre comme ça était particulièrement agréable. Jamais je ne m’étais sentie aussi “bien”!

Pourquoi ?

Parce que ma maison était devenue “zen”! Oui, tout simplement zen. Plus de supperflu, plus d’objet inutile, ni dans les chambres, ni dans le salon, ni même dans la cuisine. Je dirais même plus, ni même en vêtement!

De cette expérience qui n’a pourtant pas duré longtemps puisque j’ai pris l’avion pour l’Uruguay, j’en ai retiré une très grande leçon : “Je me sens bien lorsque j’ai l’essentiel, j’apprécie les objets que j’ai, je n’ai pas peur que l’on me vole… Cette leçon est la suivant : Je me sens bien avec peu!”

J’ignorais à cette époque le concept même du “minimalisme” ou du “désencombrement”

Mais pourquoi diable en suis-je aujourd’hui à vous parler du minimalisme?

Bien que ce site soit dirigé budget, on pourrait penser que je vais vous parler du minimalisme pour que vous commenciez à mettre de l’argent de côté.

Et bien…

Pas du tout !

Si je vous parle du minimalisme, c’est parce que je voulais revisiter ma maison pour en optimiser son fonctionnement et surtout me débarasser d’un désordre que je ne parviens pas à résorber. Honte à moi? Non, bien sur, il n’y a pas de honte au désordre, d’ailleurs beaucoup de personnes “cachent”leur désordre.

Et pour cause…

Nous sommes dans l’air du “tout jetable”, tout consommable, jamais assez, acheter, acheter et encore acheter!

Du coup, nos maisons s’encombrent de choses dont nous n’avons que faire. Cela va de la revue qu’on ne lira pas faute de temps, à la quatrième télé que l’on vient de mettre dans la chambre d’amis (c’est vrai, “on ne sait jamais”)!

– Imagine, chéri, que ma mère vient dormir à la maison, elle qui ne regarde pas les même programmes tv que nous… Et blablabla!

Toutes les (fausses) raisons sont bonnes pour avoir tel ou tel objet chez soi. Surtout si c’est “une vraie occasion” parce que cet objet est cher en temps normal, faut pas rater cet occasion.

Et nous voila, jour après jour, à accumuler toute sorte d’objet.

Pour le budget c’est la même chose.

Nous sommes parfois si “fauchés” qu’on aurait encore plus vite tendance à profiter de ces “super promo”, “super occasion”, “super affaire”.

Malheureusement, si vous me ressembler un peu, vous vous laisserez “piéger” par les “bons vendeurs”. Et vous serez, peut-être aussi comme moi, convaincu que vous avez bien fait.

Mais que se passe-t-il ensuite??

L’objet est déposé quelque part, pour le jour où. Puis, ce jour vient, mais il est si loin du jour de l’achat que l’on se précipite pour l’acheter. Et nous voila avec le même objet, payer à prix non promotionnel et (malheureusement pour notre portefeuille), en second exemplaire.

Le but de cet article n’est certainement pas de vous culpabiliser

Non, le but de cet article est de vous faire “prendre conscience” que si nous sommes parfois (souvent) fauché, c’est parce que nous pensons bien faire pour notre budget, mais en réalité nous nous mentons et nous enfonçons malgré nous plus profondément dans le rouge.

Comment faire alors pour en sortir vainqueur?

Pour bien faire, il faut “prendre le taureau par les cornes” (hum, je me demande d’où vient cette expression un peu anti-vegan lol). Oui, commencez par revisiter votre habitation.

Qu’avez-vous en double? Est-ce utile de le garder?

Qu’avez-vous dans vos armoires que vous n’avez plus utilisé depuis au moins deux ans? Est-ce utile de les garder?

Combien de paires de chaussures sont “abandonnées” depuis plusieurs mois (années)? Est-ce utile de les garder?

Bon, ici je simplifie au maximum bien sur, car trier sa maison demande tout de même de s’organiser. Mais je suis convaincue que vous avez compris le message que j’essaie de partager avec vous.

Non, je n’achète pour ainsi dire plus jamais rien sur un coup de tête. Je retourne cet achat dans ma tête assez longtemps (plusieurs jours, voire plusieurs mois) avant de sortir mon portefeuille.

Non, je n’ai pas réussi cette prouesse en deux temps trois mouvement (décidément, je suis dans les expressions toutes faites aujourd’hui hihi).

Non, je ne suis pas “super girl”, comme beaucoup d’autres personnes, je me suis débarrassée de “mauvaises habitudes” pour peu à peu les remplacer par de “bonnes habitudes”.

De toute façon et quelques soient vos revenus, tentez cette expérience.

Vous serez surpris de constater tous les bienfaits que procure le minimalisme. Ne vous lancez pas tête baissée hein, prenez le temps d’y réfléchir, vous pourriez aussi tout simplement “désencombrer” votre habitation, ce sera de tout façon déjà un pas de géant.

En tout cas moi, pour le moment, je suis dans le “grand triage”. J’ai d’ailleurs commencé à donner quelques affaires et à jeter les vêtements abîmés. Je ne suis pas “sortie de l’auberge”, j’ai encore du “pain sur la planche”. (Tiens, vous devriez vous amuser à compter toutes les expressions que j’ai inséré dans cet article, ça serait amusant hihi).

Le minimalisme est un peu extrême et radical, mais il a l’avantage non négligeable de vous faire découvrir un nouveau moyen de dépenser moins ou du moins de dépenser “mieux”!

Oui, voila, non pas : “Dépensez moins, mais dépensez mieux”. Ceci entraînera bien sûr une belle économie financière aussi  😆 

 

 

 

Gagner de l'argent sur internet ? Oh, la belle affaire ! Si vous lisez cet
Aujourd'hui je réponds à une question que l'on m'a récemment posée: "Où investir mon argent pour
ATTENTION : On vous raconte n'importe quoi! Cliquez ici pour télécharger cet article en version
 8 heures Vous vous levez de bonne humeur, aujourd'hui est un grand jour ! Vous
Plus je voulais être blogueuse pro et gagner de l'argent, plus je me ruinais Je
Depuis que j'ai décidé d'agir autrement avec mes finances personnelles, je me suis mise en
Vous aimeriez bien avoir plus d'argent devant vous sans devoir gérer son budget et pouvoir
La puissance de la routine dans la gestion de ses finances personnelles S’occuper de ses

Post navigation

2 thoughts on “Le minimalisme… C’est se priver de tout ? Réponse dans cet article.

  1. J’adore le minimalisme, avant d’acheter quoi que ce soit je me demande toujours si j’en ai réellement besoin, si je n’ai pas déjà quelque chose qui pourrait me servir à faire ça également, où est ce que j’ai la place nécessaire pour le ranger, et souvent je repose l’objet en question sans l’acheter.

    Je pense que aussi que le minimalisme passe aussi par la capacité à savoir combiner les choses, par exemple il n’est plus nécessaire d’avoir un appareil photo, un lecteur mp3, un gps, un ordinateur, un téléphone quand un smartphone de qualité peut le faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *