Comment j’ai organisé mes premiers remboursements de dettes

avocatJe n’ai jamais cédé !

Mes premiers remboursements étaient très faibles, je remboursais avec difficultés, j’avais un mal fou à libérer de l’argent pour payer ce que le service de médiation et moi-même avions essayé de mettre en place.

Ils ont même fini par tout tenter pour que j’accepte le “règlement collectif de dettes” et m’ont même laissé un an sans soutien dans l’espoir, sans doute caché, que je fasse appel au juge.

Un an plus tard, ils se sont présenté chez moi avec un avocat pour tenter de me convaincre, mais j’ai encore refusé. Il n’était pas question pour moi de perdre mon “autonomie” financière !

Après vous avoir parlé de moi et de mes finances et comme vous attendez mes chiffres, vous allez vite comprendre comment j’ai fait pour commencer à mettre en place mes remboursements et y inclure mes charges financières de tous les jours.

La réponse est simple : il faut faire un plan financier

Sans plan, il m’aurait été impossible de commencer à rembourser mes dettes.

En fait, pour parvenir à établir ce plan il m’a fallu, en premier lieu, examiner ce qui pouvait être réduit du point de vue finance.

Au moment où j’ai décidé de sortir de l’endettement, j’ai choisi de faire de grands changements dans mes dépenses.

Pour cela, j’ai commencé par me chercher un logement à loyer supportable.

Je n’ai pas trouvé tout de suite, mais j’ai fini par trouver le logement qui me permettait de garder ma maman avec moi, tout en ayant un salon, une cuisine et suffisamment de chambres pour chacun d’entre nous.

Non, il n’y a pas de « chance » là-dedans, il y a une « volonté » réelle de vouloir améliorer ma situation.

La maison que j’ai trouvée avait un loyer moitié moins cher, je suis donc passé de 950 € par mois de loyer, à 475 € !

C’est carrément la moitié !

Ensuite, 4 mois après mon déménagement, j’ai vendu ma voiture. Ainsi, je me libérais aussi de l’assurance auto, de la taxe, des entretiens, du diesel et autres charges du véhicule.

Ce qui a une nouvelle fois réduit grandement mes charges financières.

En considérant rien que ces deux changements, j’ai récupéré 475 € par mois sur le loyer et une moyenne de 200 € par mois pour ma voiture.

Pour faire mes courses de nourriture, j’ai fait une grosse commande pour un mois que je me faisais livrer à domicile. Il y avait donc deux avantages, celui de ne pas avoir à payer la livraison car j’achetais pour plus de 300€, en plus je n’étais plus « tentée » par des achats inutiles que l’on fait souvent lorsque l’on se balade dans les rayons du magasin.

Est-ce que vous vous rendez compte, qu’avec seulement deux postes de charges, j’ai réussi à me libérer de 675 € par mois ! Incroyable ! Je n’aurais jamais pensé que seulement deux charges mensuelles pouvaient me coûter aussi cher !

Grâce à cela, j’ai pu commencer à régler mes dettes et à économiser.

Ces économies ont deux buts : payer mes charges annuelles et investir.

Pour les charges annuelles, je les divise par mois et je les ampute de ma disponibilité afin de ne pas me retrouver à la fin de l’année à ne pas pouvoir régulariser mes factures annuelles.

Lorsque j’ai un huissier me menace de saisie pour une dette, que j’ai par exemple omise de mettre dans mon plan, je peux immédiatement lui verser une grosse somme et continuer à le rembourser chaque mois, car je l’ajoute à mon plan mensuel de remboursement de dettes.

Chaque mois, une dette s’éteint !

La puissance de la routine dans la gestion de ses finances personnelles S’occuper de ses
Il était une fois… Une histoire d’argent ! (Article mis à jour le 6/10/2017) Mes finances
Affiliation et formations : mon opinion Sous cette vidéo, la publication écrite sur l'affiliation et sur
Beaucoup de vendeurs de rêves sur le net, évitons les "pièges" ils sont partout !
Ce que l'argent représente pour nous et pourquoi nous devons être attentif à notre ressenti
L'émotionnel est lié à l'argent : ce que révèle notre "émotion" à propos de l'argent
L'été est terminé et bon nombre de personnes discutent encore de leurs dernières vacances, partagent
Nous avons tous une façon d'envisager l'abondance financière et de considérer nos finances personnelles de

Post navigation

2 thoughts on “Comment j’ai organisé mes premiers remboursements de dettes

  1. Chez vous, vous appelez ça “Le réglement collectif de dettes”, en France, cela s’appelle monter un dossier auprès de la Commission de surendettement de la Banque de France pour geler les dettes et les procédures en cours. Mais effectivement, il y’a un prix à payer pour avoir cette tranquilité d’esprit : 5 ans de fichage au F.I.C.P si on ne rembourse pas soi-même les créanciers…

    Bref, c’est quand même une lourde contrainte que je trouve particulièrement injuste lorsque comme moi, on n’avait souscrit aucun crédit, c’était juste dû à une “fin de droits” à Pole-Emploi et à une baisse dramatique de mes revenus rendant l’équation impossible à résoudre !

  2. En effet, réduire ses postes de dépenses est la solution pour restreindre ses sorties d’argent. Par contre, la voiture est un outil utile dans la vie quotidienne, comment as-tu fait pour t’en passer ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *